Intoxications

188 digitale 110610

 

Les plantes toxiques

Que ce soit dans l'herbage ou dans le foin, il faut veiller à ce que l'équidé ne consomme pas de plantes toxiques par mégarde. Prenez donc soin de vérifier la provenance du foin et la qualité de la pâture où vit votre compagnon.

 NOM  DESCRIPTIF  DANGEROSITE  SYMPTOMES
Les DIGITALES Plantes aux hampes de fleurs en forme de cloche.  

Très dangereux, MORTEL avec 120 à 150 gr de feuilles fraîches. Toutes les parties sont toxiques à   partir de 25 gr.

Paralysie respiratoire, troubles cardiaques et digestifs, coma et décès.
L'IF Arbuste présent partout, aux aiguilles plates et persistantes à baies rouges. Très dangereux, MORTEL avec 200 gr. Toutes les parties sont toxiques. Tremblements, difficultés respiratoires,  agitation et troubles digestifs.
Les LAURIERS Qu'ils soient "cerise", "rose" ou "palme".

Très dangereux, MORTEL avec 400 gr.

Troubles cardiaques, nerveux, respiratoires et   digestifs puis décès.
 

Le ROBINIER

Arbre à épines et grappes de   fleurs jaunes. Seule l'écorce est toxique, MORTEL avec 150 gr. Gastro-entérites, coliques, troubles   respiratoires et cardiaques puis décès.
Le CYTISE Arbuste ressemblant à l'acacia. Toutes les parties sont toxiques, MORTEL avec 200 gr. Agit comme la nicotine du tabac en provoquant des sudations et des vomissements (impossibles chez les équidés). Convulsions, coliques, incoordination motrice, problèmes respiratoires puis décès.
Le BUIS Arbuste à petites feuilles  rondes et persistantes. Très dangereux, MORTEL avec 750 gr. Toutes les parties sont mortelles. Gastro-entérites, coliques, diarrhées, crampes, paralysie puis décès.
Les FOUGÈRES Plantes vivaces. Toxique dès 50 gr, MORTEL avec 80 gr, mais inoffensif lorsqu'elles sont séchées. Saignements de nez, diarrhées, convulsions, congestions des reins et des poumons, problèmes locomoteurs puis paralysie   ascendante.
La MORELLE NOIRE Plante vivace. Toxique dès 10 gr, MORTEL   avec 125 gr. Provoque des convulsions.
La BELLADONE Plante vivace. Toxique dès 10 gr, MORTEL   avec 125 gr. Provoque des convulsions.

 

Arbuste ressemblant au thuyas.

Très toxique.

Même intoxication que l'IF mais en moins grave.

Le SÉNEÇON JACOBÉE

Plante vivace.

Toxique pour le foie des   équidés.

Diminution de l'appétit, baisse de la vue, abattement de l'animal, pris aussi de tremblements.

Les GLANDS DE CHÊNE Arbre. Toxique par le tanin qu'ils renferment. Coliques, troubles et décès à partir de plusieurs kilos.
L'ERGOT DE SEIGLE Graminée. Toxique à cause de son parasite dès 150 gr. Forme d'ivresse, paralysie des membres et respiration difficile.

L'IVRAIE ENIVRANTE

Graminée.

Toxique à partir d'un mélange de 5% dans les fourrages ou les farines.

Troubles gastriques et intestinaux, tremblements, urines douloureuses et fréquentes.

La CIGUË

Plante vivace.

Très dangereux, toxique dès 100 gr.

Spasmes de la mâchoire.

 

Centres antipoison vétérinaires en France :

Lyon

ouvert 24h/24h, 7j/7j

04.78.87.10.40

Toulouse

les jours ouvrables, de 9h à 17h

05.61.19.39.40

Nantes

les jours ouvrables, de 8h30 à 17h30

02.40.68.77.40

Maisons-Alfort

les jours ouvrables, de 9h à 17h

01.48.93.13.00

 

 

Attention : la MYOGLOBINURIE ATYPIQUE est de retour. En 2008, plusieurs chevaux sont décédés suite à cette maladie dont on ne peut soigner efficacement les sujets atteints.

Les symptômes sont quasi-inexistants : raideur musculaire très importante, abattement, urines foncées et de la transpiration puis l'animal tombe au bout de 12 à 72H. C'est une maladie foudroyante de dégénérescence musculaire qui touche principalement les jeunes et les vieux équidés au pré. Les vétérinaires ne peuvent qu'essayer de soulager l'animal en attendant qu'il meurt.

En novembre, 52 cas ont été signalés dans 26 foyers situés dans l'Oise, le Val d'Oise, les Ardennes, le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, la Somme, la Marne et le Calvados. C'étaient de jeunes équidés à l'herbage (poneys, chevaux de trait et de selle).  Les quelques rescapés avaient été soignés intensivement dans des cliniques vétérinaires, quant aux défunts, lors de leur autopsie il a mis en avant une décoloration des muscles striés et du muscle cardiaque (parfois associée à une nécrose et des hémorragies). Les lésions étaient souvent associées à une congestion pulmonaire et parfois à une dégénérescence hépatique. Dans la vessie se trouvait une urine brune et épaisse.

Suite à une enquête, l'hypothèse d'une intoxication par des végétaux ou des champignons microscopiques se trouvant en quantité plus importante que d'ordinaire dans l'environnement des animaux, en serait la cause de part la saison et les conditions climatiques du moment.

Pour l'éviter en cette période de l'année (automne), retirez vos équidés des pâtures et complémentez-les en nourriture sèche.

Une autre maladie tout aussi grave : l'ENCEPHALITE HEPATIQUE. Appelée communément "maladie de l'herbe", les symptômes sont ceux de l'Encéphalite Hépatique. Elle affecte le système autonome (maladie neurologique dégénérative) et semble toucher tous les équidés (chevaux, poneys, ânes, sauvages ou captifs), mais plus particulièrement les jeunes avec un maximum de cas d'animaux âgés de 2 à 7 ans en pâtures.

 

 

Pour rappel : ces données ne sont qu'à titre informatif et n'engagent aucunement la responsabilité de l'auteur.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 21/01/2015

×