Ane d'aujourd'hui

16 puteaux 120410

 

En France, l'âne est utilisé pour le loisir en attelage ou bâté pour porter les sacs, pour le débardage, en transhumance pour les ânes de Provence où les troupeaux d'animaux changent de lieux de résidence l'hiver et l'été, pour le folklore qui met en scène un âne équipé comme autrefois avec son ânier costumé comme à l'époque.

Le tourisme étant devenu une source de revenus intéressante, beaucoup d'éleveurs organisent des randonnées et des balades, ainsi que la mode des résidences secondaires qui contribuent à la progression de l'âne à nos côtés.

Il trouve également sa place dans le travail des champs, principalement en agriculture biologique ou raisonnée, où des associations et agriculteurs se font aider par les ânes dans leurs tâches.

Ane attele herse2 Ane attele champs2 1

 

Actuellement, dans la Péninsule arabique, les ânes sont encore très répandus comme l’âne d’Egypte ou certaines races indiennes.

De nos1
Âne Blanc d'Egypte

 

En Egypte, les ânes sont montés sans matériel particulier, un simple tapis suffit et le cavalier est assis très en arrière, mais c’est la façon traditionnelle de monter les ânes : à califourchon ou les deux jambes du même côté. Les ânes ne sont pas bridés, mais le bâton tenu par les cavaliers sert à guider l’âne.

Aujourd'hui en France, il y a encore des fêtes où des ânes sont mis comme "lots" pour une tombola; il faut savoir que depuis des années déjà, on n'a plus le droit de mettre des animaux comme lots. Certains ont su détourner la chose en proposant la valeur de l'animal en argent, donnant ainsi la possibilité de "racheter" l'animal. Il y a des ânes participant à des courses qui, pour certaines, sont un véritable calvaire : ils ont un mors dans la bouche dont celui qui les monte en fait très mauvais usage et leur blesse la bouche, sans compter les coups de bâtons qui leur laissent des blessures à peine soignées.

22b course d anes 150806 46b course anes atteles 150806
Première partie : ânes montés Deuxième partie : ânes attelés

 

Heureusement, les organisateurs de courses prennent conscience du problème et se mettent à mieux faire respecter les asiniens, par exemple les faire courir sans mors car le licol suffit pour diriger l'âne, et sans le blesser.

 

 

Pour rappel : ces données ne sont qu'à titre informatif et n'engagent aucunement la responsabilité de l'auteur.

 

Date de dernière mise à jour : 26/01/2015

×