Ane des PYRENEES

 

Reconnue par les Haras Nationaux en août 1997

ORIGINE

L’origine des ânes Pyrénéens se situe dans le Sud, Sud-ouest de la France, qui correspond à l’ancienne province de Gascogne et la chaîne des Pyrénées, et le Nord-Est de l’Espagne. Il est en quelque sorte divisé en deux catégories selon son lieu de naissance, la France ou l’Espagne. L’un est l’âne « catalan » du côté espagnol, est de plus grande taille et sert pour la production mulassière et comme améliorateur. L’autre, côté français souvent dénommé âne « gascon », est plus petit.

Renseignements : Association nationales des éleveurs d’ânes des Pyrénées - Les Coustalats - 65130 Pere - Tél : 05.62.39.12.06

                    ou

M. Thierry BABIER - Chemin des Arboulets - 64400 Estos - Tél : 05.59.39.22.50

 

CARACTERE

Vif, docile et patient, c’est un travailleur né.

 

MORPHOLOGIE

La taille du type Gascon varie entre 1m20 et 1m35, le type Catalan mesure plus d’1m35. La robe est noir, noir pangaré, bai foncé. Le contour des yeux et le ventre sont blancs, et le bout du nez est gris ou blanc. Le corps est mince, profil de tête droit ou concave, oreilles longues et minces. C’est un âne très longiligne, assez haut de jambes qui sont minces. Certains sujets sont même anguleux.

Pyreneen 5

Pyreneen 3b

Pyreneen 1b

 

UTILISATION

C’est un âne particulièrement polyvalent. Selon son biotope : il était davantage réservé à la production mulassière en Espagne alors qu’en France son aptitude au bât était davantage exploitée, surtout en montagne pour son pied sûr. Son aptitude au trot en font un excellent animal de selle.

Le commerce original du lait d’ânesse, réputé pour ses vertus reconstituantes et curatives, permet aux plus fortes et plus grandes pyrénéennes d’être abondamment nourries afin de livrer leur production laitière en « porte à porte ». Un lait vendu près de quatre fois le prix de celui de la vache !

 

PRIX

A titre indicatif : entre 300 € et 700 € pour un ânon au sevrage, 1.000 € à 5.000 € pour un baudet agréé à la monte, à partir de 900 € pour une ânesse et 800 € pour un hongre bien éduqué.

 

Pour rappel : ces données ne sont qu'à titre informatif et n'engagent aucunement la responsabilité de l'auteur.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 02/11/2014