Âne HEMIONE ou KIANG

ORIGINE

L’origine des hémiones se situe en Asie occidentale. C’est une variété d’ânes qui vit à l’état sauvage. Pourchassées, elles se sont réfugiées dans les régions désertiques où elles ont du mal à résister à la chaleur et à l’absence d’eau.

Autrefois en abondance dans les plaines et les collines du Tibet, les rares troupeaux d’hémiones subsistent en Chine se rencontrent dans les plaines du nord et de sud du Chang Thang à 4800 mètre d’altitude, en Mongolie et en Iran.

Il y a de nombreuses sous-espèces, dont Equus hemionus qui possède des oreilles relativement courtes et son cri ressemble à celui de l’âne et du cheval en même temps.

Par de nombreux points elle est l’intermédiaire entre l’âne et le cheval, et étymologiquement, son nom signifie « demi-âne ». C’est un animal gravement menacé car la multiplication des armes à feu, l'extension de l'élevage avec l'occupation des rares points d'eau et la diminution des pâturages disponibles les conduisent à leur déclin rapide dès la fin du XIXème siècle. Il n'existe, aujourd'hui, plus que 10 000 têtes environ.

 

CARACTERE

Sauvage et distant avec l’homme, voire agressif.

 

MORPHOLOGIE

Sa taille ne dépasse pas 1m20 au garrot. Sa robe est unie de couleur isabelle et présente une bande cruciale, son pelage est fin, le ventre est clair, sa tête est large et les oreilles très grandes. La crinière est noire et courte, ainsi que les poils de la queue.

Hemione 3

Hemione

Kiang 1

 

UTILISATION

Aucune car trop sauvage.

 

PRIX

Aucun de communiqué.

 

Pour rappel : ces données ne sont qu'à titre informatif et n'engagent aucunement la responsabilité de l'auteur.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 03/11/2014

×