Âne MIRANDAIS

ORIGINE

L’origine des ânes Mirandais se situe dans la commune de Miranda do Douro, située au Nord est du Portugal. Ils ont servi principalement pour la production de mules.

Renseignements : AEPGA - Rua da Escola Preparatoria - Edificio da Junta de Freguesia - Apartado 10 - 5225 - 909 Sendim – Portugal - Téléphone : 91 409 37 24 (Miguel Novoa) - Mail :  aepga@aepga.pt ou  miguel.novoa@aepga.pt

 

CARACTERE

Âne au grand cœur, courageux et résistant.

 

MORPHOLOGIE

Le standard est proche du Zamorano-Léone. A signaler quelques particularités : poils longs et forte stature.

Bien proportionné, corpulent et rustique. Taille de 1m20 à 1m50 au garrot. Robe baie foncé, avec des gradations plus claires au niveau des flancs et de la face inférieure du tronc, blanc sur le nez et autour des yeux, hirsutisme accentué avec des longs poils épais et abondants, crinière abondante.

La tête est volumineuse avec de fortes ganaches de profil droit, front large et légèrement concave sur la ligne médiane, arcades très saillantes, encolure courte et épaisse, garrot bas et peu apparent, dos horizontal, court et bien musclé, membres épais avec des articulations volumineuses aux poils abondants couvrant les sabots, les postérieurs un peu cagneux. Allures de grande amplitude mais lentes et peu agiles.

Mirandais 1b Mirandais 11b Mirandais 13

 

UTILISATION

Il contribue à la diversité génétique des races asiniennes européennes. Cette première race portugaise est particulièrement adaptée à diverses utilisations de travail et de loisir.

 

PRIX

Prix non communiqués, mais certainement approximatifs de ceux des Poitou.

 

Pour rappel : ces données ne sont qu'à titre informatif et n'engagent aucunement la responsabilité de l'auteur.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 04/11/2014