Maréchal ferrant

019b marechal

 

Son rôle est très important, car c'est grâce à lui que votre compagnon pourra effectuer de grande balades avec vous, et se sentir bien dans ses "sabots". Ce sont également quatre "cœurs" supplémentaires car lors de la marche, l'ongle s'ouvre au moment de l'appui et se referme au moment du lever, ce qui provoque la circulation sanguine au même titre que le cœur. Donc, votre équidé vivra plus vieux grâce à un cœur qui a de l'aide.

Il est conseillé de commencer à tailler ses sabots dès l'âge de 5 ou 6 mois, puis, en fonction de la qualité de ses sabots, du terrain sur lequel il vit et la fréquence des sorties, effectuer un parage tous les 3 ou 4 mois, en respectant un maximum de 6 mois.

Ces visites sont très importantes car la plupart des terrains de notre territoire sont particulièrement inadaptés à leurs pieds en raison de l'humidité qui crée des fourmilières (pourrissement du sabot dû à un champignon), et des silexs qui créent des abcès sous la corne du sabot et le font boiter. De plus, quand les ongles ne sont pas coupés depuis longtemps, ce sont les articulations et les tendons qui s'en trouvent affectés, ce qui cause des boiteries à vie.

06b marechal 01b marechal
Voici deux exemples de pieds qui n'ont pas été taillés depuis trop longtemps.

Imaginez-vous sans jamais vous couper les ongles de pieds!!

 

Il est possible de le faire soi-même, à la condition de bien respecter les aplombs : quand l'âne pose le pied au sol, il doit le poser bien à plat du premier coup. Pour lui éviter de graves problèmes articulaires, il est souhaitable de faire venir l'homme de l'art!!

En ce qui concerne le ferrage, celui-ci n'est utile que lorsque l'âne sort beaucoup et sur des terrains plutôt abrasifs qui risquent d'user les sabots plus vite. De plus, certains ânes dont les pieds sont plus fragiles que d'autres, risquent de développer des fourmilières en pagaille.

Il faut savoir que les équidés marchent sur l'ongle d'un doigt, qui pour nous correspond au majeur. Malgré ce que l'on pense, il n'y a pas besoin de faire venir le maréchal en plusieurs fois pour couper des sabots aussi longs (cela arrange pourtant bien certains praticiens), un seul passage suffit (sauf dans les cas où le pied est vraiment à l'horizontale et que l'animal marche presque sur son boulet). Cependant, l'équidé ne devra pas avoir à courir ou forcer sur ses pieds durant quelques jours à quelques semaines le temps que ses articulations et tendons reprennent leur élasticité normale.

08b nuage2 280808
Quelle différence!!

 

 

Pour rappel : ces données ne sont qu'à titre informatif et n'engagent aucunement la responsabilité de l'auteur.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 21/01/2015